Aide aux familles

L’admission

L’admission est prononcée par le directeur après avis de la commission d’admission composée du médecin coordonnateur et du cadre supérieur de santé, sur présentation d’un dossier administratif et médical précisant la justification des ressources.
L’admission est prononcée en fonction de critères d’urgence médicale ou sociale ou de circonstances d’hébergement. La liste d’attente ne donne pas droit à un ordre chronologique.
Toute admission conduit à la signature d’un contrat de séjour.

Les numéros de téléphone de la maison de retraite

  • Accueil : 04 77 30 41 14
  • Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) : 04 77 30 43 61
  • Ressources humaines : 04 77 90 79 76
  • Infirmières : 04 77 90 79 60
  • 1er étage : 04 77 90 79 70
  • 2ème étage : 04 77 90 77 68
  • 3ème  étage : 04 77 90 77 69
  • Atelier : 04 77 90 76 78
  • Cuisine : 04 77 90 77 49
  • Animateur : 04 77 90 79 71
  • Lingerie : 04 77 90 79 73
  • Fax administratif : 04 77 21 63 16

Clic, filières, réseaux

Accompagner le grand âge demande une connaissance des filières et réseaux de proximité. L’idéal serait un guichet unique où un interlocuteur analyserait la situation avec la personne, imaginerait le plan d’aide le plus adapté, le mettrait en oeuvre et le réévaluerait régulièrement.A côté des CCAS (Centres communaux d’action social) des mairies, le point d’entrée est le CLIC : Centre local d’information et de coordination.  Les CLIC dépendent maintenant des départements (Conseils généraux).
L’annuaire d’agevillage répertorie les CLIC, dont la dénomination peut évoluer d’une région à l’autre (Centre APA, centre Autonomie, Point Paris Emeraude à Paris). A l’avenir les CLIC se rapprocheront des Maisons départementales du handicap (apparues dans la loi Handicap de février 2005).Les CLIC sont près de 600 sur le territoire. Mais leur réalité est très diversifiée :

  • CLIC de niveau 1 : informer, orienter, faciliter les démarches, fédérer les acteurs locaux
  • CLIC de niveau 2 : informer, orienter, faciliter les démarches, fédérer les acteurs locaux, évaluer les besoins, élaborer un plan d’accompagnement, ou un plan d’intervention
  • CLIC de niveau 3 : informer, orienter, faciliter les démarches, fédérer les acteurs locaux, évaluer les besoins, élaborer un plan d’aide, accompagner, assurer le suivi du plan d’aide, en lien avec les intervenants extérieurs, coordonner

Très souvent, les clics proposent aussi :

  • Un observatoire de la vieillesse et des problématiques liées à la dépendance
  • Un animateur du territoire (actions de prévention, conférences, groupes de parole, forums…)

De plus en plus de départements souhaitent mettre en place des CLIC de niveau 3 avec un personnel compétent (accueil, coordinateur, experts : assistante sociale, ergothérapeuthe, infirmier, médecins etc.) Pour en savoir plus : portail CLIC du ministère La France se dote peu à peu de réseaux gérontologiques qui accompagnent et coordonnent les soins à la personne, voire de filières gériatriques et gérontologiques :  du domicile à l’établissement en passant par des urgences gériatriques adaptées. Ces filières n’existent pas encore partout.

CLIC du Pays du Gier
32 rue Jean Jaurès
42320 La Grand-Croix
04 77 73 77 86

Faites progresser les institutions, donnez votre avis !

Le site www.agevillage.com propose depuis peu un espace où les résidents de maison de retraite et leurs familles peuvent exprimer leur satisfaction sur la qualité de vie dans l’établissement. Pour aider les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs familles à choisir une structure adaptée à leur situation, l’annuaire du grand âge affiche désormais les « avis clients » des établissements référencés.