La maison de retraite Saint-Louis

Historique

https://www.ehpadsaintheand.fr/wp-content/uploads/2020/01/ligne-2.png

1900 Le curé Besson lègue une parcelle de terrain
1911 Création d’une commission afin de récolter les dons des Héandais en vue de la construction de l’Hospice
1921 Ouverture de l’Hospice avec 30 lits, les Sœurs Saint-Joseph assurent le services hospitalier
1922 Un bâtiment existant est aménagé pour devenir une pharmacie
1923 L’Hospice portera le nom d’Hospice Saint-Louis en hommage à son bienfaiteur M Louis Thiollier
1926 La capacité est portée à 60 lits
1932 Construction d’un pavillon annexe La Villa Marie Louise
1934 Construction de la Chapelle
1961 Le 1er ascenseur et embauche des 1ers employés
1965 Arrivée du téléphone
1971 Création d’un poste d’infirmière
1978 Nomination d’un directrice civile
1981 Mise en place du portage de repas à domicile
1983 Le 1er ordinateur
Juillet 1983 Transformation de l’Hospice en Maison de Retraite publique
1986 Début de l’équipe d’animation
1988 Démolition de la Villa Marie Louise
2 juillet 1990 Inauguration des nouveaux bâtiments (103 lits)
Septembre 1993 Création du Service de Soins Infirmers à Domicile
Depuis 2003 Des animations inter-EHPAD
2008 Extension des bâtiments pour supprimer les chambres à 2 lits
2018 Ouverture du Pôle d’Activité et de Soins Adaptés

012345678900123456789001234567890

Lits en EHPAD

0123456789001234567890

Lits en Unité
de Vie Protégée

0123456789001234567890

Places en PASA

0123456789001234567890

Places en SSIAD

01234567890

Service de portage de repas à domicile

bt_bb_section_top_section_coverage_image
bt_bb_section_bottom_section_coverage_image

Situation géographique

La commune de Saint-Héand domine la métropole de Saint-Etienne à laquelle elle est reliée par une agréable route touristique de 12 km. Nichée sur les flancs des montagnes du matin, elle regarde la plaine du Forez se dérouler au-delà de Feurs.
Commune de 3570 habitants, nichée à 680 m d’altitude ; une agglomération facile d’accès grâce aux transports en commun assurant une liaison régulière avec Saint-Etienne.

Cette proximité stéphanoise permet à la Maison de Retraite, située à l’entrée du village, de bénéficier d’un accès facile aux infrastructures hospitalières privilégiées avec, notamment, le Centre Hospitalier Universitaire de Saint-Etienne.

https://www.ehpadsaintheand.fr/wp-content/uploads/2020/02/plan-couleur.png

Les Locaux

L’établissement, situé dans un grand parc ombragé, est organisé sur 4 niveaux :

• Au rez-de-chaussée : l’entrée principale avec l’administration, la salle d’animation, le patio, le bureau infirmier et le Pôle d’Activités et de Soins Adaptés (PASA).

Les premiers, second et troisième étages abritent les zones résidentielles.
Au 1er étage se situe l’Unité de Vie Protégée qui comporte 22 chambres et le Service de Soins
Infirmier à Domicile (SSIAD).
Au 2ème étage et au 3ème étage se trouve 2 Unités d’hébergement classique de 40 chambres, chacune subdivisées en secteur.

L’ensemble de l’établissement est équipé de chambres individuelles.

Chaque étage comporte plusieurs salons, 2 salles à manger et 2 salles de bain collectives.

https://www.ehpadsaintheand.fr/wp-content/uploads/2020/01/duo.jpg

Des possibilités pour l’hébergement des personnes vivant en couple demeurent sur le 2ème et 3ème étage.

bt_bb_section_top_section_coverage_image
bt_bb_section_bottom_section_coverage_image

Les différentes entités de la Maison de retraite Saint-Louis

https://www.ehpadsaintheand.fr/wp-content/uploads/2019/12/entites-1-640x710.png

Le cadre juridique et les instances

La Maison de Retraite de Saint-Héand est un établissement public relevant de la loi du 30 juin 1975. Elle est régie par un Conseil d’Administration de 12 membres dont la présidence est assurée par le maire de la commune. Le responsable de la Maison de Retraite, représentant légal, est un directeur d’établissement sanitaire et social nommé par arrêté ministériel. Il est assisté dans sa fonction par un médecin coordonnateur et un cadre supérieur de santé.

Les Résidents et les familles sont associées au fonctionnement de l’établissement par l’intermédiaire du Conseil d’Administration et du Conseil de la Vie Sociale.